samedi 1 août 2020

LES RENDEZ-VOUS DE CODA NORMA EN AOÛT

Eté 2020 Occitanie-Andalousie

 à La Cour des Miracles à Cordes-sur-Ciel (tarn)

à l'Université Occitane à  Laguépie(tarn et garonne)

 
STAGES      PERFORMANCE         EXPOSITION
 
José Enrique Cabrero (@JeCabrero) | Twitter

https://www.ideal.es/culturas/busca-mujer-gitana-sacromonte-granada-foto-20200615125904-nt.html


 
 


Salud Lopez  
Salud lópez, Danseuse, chorégraphe, chercheur, pédagogue et chargée de programmation culturelle.Directrice de la compagnie de danse contemporaine Octubre (1990), directrice artistique et responsable du projet de formation et de création pluridisciplinaire de « Endanza y en lugar de creación », à Séville, depuis l'année 2000. Construit le projet « Bauhaus Catedrales y Catedral Cinética » au sein du programme international « Mira » avec les fonds européens de « Cultura 2000 ». Le projet « Proyecto Paso », performance collective internationale qui réfléchit autour de la Déclaration des Droits de l'Homme. A l'initiative et à la direction de l'espace scénique de nouvelle génération et plateforme d'échange culturel PistaDigital (Premio Creativa 2007). Formée à la Faculté de Philosophie et Sciences de l'éducation de l'Université de Séville, a développé son apprentissage de la danse dans diverses écoles et compagnies à caractère national et international et a donné plusieurs ateliers intra muros et hors d'Espagne.



Fabienne Larroque
"Fabienne aborde la danse par l’étude du mouvement et nous voici riches d’un univers entier(...)  A la manière de la musique spectrale, elle compose et stratifie sa danse de l’intérieur du geste, en travaillant chacune de ses composantes."J.Magniez,Festival AuchDanseMusique Contemporaines 1996. Danseuse, dans un échange constant entre pédagogie, interprétation et création, née à Toulouse, elle revient dans la région Occitanie comme pour y déposer son expérience de plus d'une trentaine d'années d'acteur et témoin curieux du foisonnement créatif de la danse en France et à l’étranger. Sa compagnie coda norma joue des propositions in situ, mêlant danse musique, littérature, cinéma, arts plastiques, théâtre. En 2020 à La Cour des Miracles à Cordes-sur-Ciel elle crée un espace dédié à la danse, lieu de dialogue entre les arts et d'accueil du public dans les coulisses de la création. Professionnelle, passionnée par toutes les danses du monde, elle rejoint le groupe Aborigenious fondé par Claude Sicre en 2019. 










 









 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
www.laboratoriosld.blogspot.com
www.lengaviva.com
Facebook/La Cour des Miracles asso
Instagram/estetesdelart
 
 


mardi 11 février 2020

VERS... PERFORMANCE /CREATION / LIEU PERMANENT


   
VERS
FEMININE CIRCUS OPERA  2022

Femme métamorphose

Cercle de conférences et danse :

La compagnie de danse CODA NORMA 


propose dès 2019 une série d’interventions
en lien avec son projet de création
pour la célébration du 800ème anniversaire
de la construction de Cordes
Michel Bonnet, passionné d'histoire locale,
ouvre le programme début juillet sur

"Etre femme au temps de Raymond VII"
suivi en août par une conférence de Catherine Barrett, architecte médiéviste qui choisit

Le théâtre urbain de Cordes et les corps hybrides en place centrale sur la façade de la maison du Grand Ecuyer, 
conclu en août, septembre, octobre par des conférences dansées et contées
avec
Alem Surre Garcia, librettiste,





Véronique Gaumont, conteuse,
Fabienne Larroque, danseuse et la cie coda norma,
sur le thème
Une cité théâtre ou le dialogue trouvère.
Un atelier de pratique artistique sur ce thème sera ouvert au public.

VERS...



(...) La vie est au-dessus des eaux. Et sous la ligne de flottaison, elle dérive, absente, seule comme les femmes nimbées de Gustav Klimt ou les déesses mordorées de Gustave Moreau. Et pourtant, de sa solitude, de sa froideur, de ses regards fixés sur l'intérieur, elle brûle.

Alors même que sa gestuelle n'est pour le moins pas conquérante, toute la scène est investie d'une présence tactile. Une force se ramifie jusqu'à la peau du spectateur, jusqu'à lui en donner le frisson...

Ce paradoxe, longuement étudié, la chorégraphe l'explique ainsi : "Plus on est vers l'intérieur, plus on touche l'extérieur". Ainsi a-t-elle toujours consacré une grande place au travail de la respiration (...) Mais aussi à la pesanteur, à l'enracinement, à l'ancrage : "J'ai toujours travaillé dans une optique très personnelle, la quête de la gravité m'a toujours préoccupée"
Marie-Laurence Wernet- Sud-Ouest le 07/ 06 / 1995 ( extrait)
Solo Notre Dame du sleeping-car, chorégraphié et dansé par fabienne Larroque

Photo Gwenael Courtet







jeudi 6 juin 2019

NUIT DES MUSES LE 18 MAI CORDES-SUR-CIEL RETOUR EN IMAGES


Soulier de Cendrillon des vignes 
création L'Autodidacte, Cordes-sur-Ciel

musée d'art moderne et contemporain



                                             Fabienne Larroque, danse et Véronique Gaumont, conte

                                          


Juan Jimena et Les souliers-Quintet d'Arno Fabre



A l'Hostellerie du Vieux Cordes

Emballage de la glycine tricentenaire

par Dan Dupont and co...
photographe Ludwig Raynal


A suivre.... 




vendredi 17 mai 2019

NUIT EUROPEENNE DES MUSEES A CORDES SUR CIEL 18 MAI 2019



Samedi 18 mai 2019 à partir de 18h au musée d’art moderne et contemporain de Cordes sur Ciel


Entrée gratuite

La soirée commence par des lectures de contes théâtralisées et textes fantastiques sur le thème des souliers par Véronique Gaumont.
Le public sera ensuite conduit à travers les salles du musée par les pas des danseurs, des plus silencieux aux plus sonores, du pied nu au flamenco, en passant par les pointes et les claquettes.

Pour terminer cette visite accompagnée du musée : découverte en avant-première de l’installation d’Arno Fabre « Les Souliers-quintet ».



Deux représentations à 18h30 et à 20h30.

Un apéritif est offert à 19h30 entre les deux représentations.
Une sélection de livres pour enfants et adolescents sur le thème des souliers sera proposée au musée. 
En effet, dans le cadre des «  4 saisons du livre », plusieurs événements mettront à l’honneur le livre et la lecture au fil des saisons qui précèderont le Salon du livre Jeunesse qui aura lieu cette année le 30 novembre et 1er décembre à Cordes. (voir pièce jointe)

De quoi prendre son pied !

Intervention Danse par la cie CODA NORMA et interventions des élèves de l’école de danse de Cordes.

L’Installation d’Arno Fabre sera présentée au musée du 18 mai au 2 juin.
Parmi la foultitude de sons qui nous entourent, il en est un qui nous colle aux pieds : le bruit de nos pas. Il est le fruit de l’alchimie délicate d’un homme en déplacement sur le sol. Le plus souvent, à la rencontre de ces deux pôles, se trouve un vêtement de pied : le soulier.

"Les Souliers - quintet" est un groupe de cinq paires de chaussures. Pilotées par ordinateur et actionnées mécaniquement par des "piétineurs", les chaussures frappent et frottent le sol. Elles interprètent une composition écrite pour elles : "Etude pour Quintet de Souliers"


Pour continuer la soirée, après la deuxième représentation au MAMC, à partir de 21h30 suivez la cie coda norma au Musée Charles Portal pour une performance inspirée de l'installation de Jean-Louis Ferran, conservateur du musée.

Egalement  au musée Charles-Portal : lectures « Les femmes du pays cordais en 14/18 » de 18h30 à 19h15, de et par Michel Bonnet.

Et dans la cour de l’Hostellerie du Vieux Cordes à partir de 14h, participez à un emballage textile de la glycine tricentenaire !

A l'atelier Rouge-Vie, rue saint-Michel, Françoise Segond rejoint, du bout de ses pinceaux, l'univers des contes des frères Grimm...Andersen...

Page Facebook

CODA NORMA en ETE AUTOMNE HIVER 2018 A CORDES SUR CIEL



                                                       en compagnie de Joan Miro



                                 


 la danseuse Fabienne Larroque et le danseur Juan Jimena



AU REVOIR MIRO !

Merci à Ludwig Raynal pour ses photographies

 






9e FESTIVAL INTERNATIONAL DE POESIE ACTUELLE

11 et 12 juillet 2018

Organisé par 
La Médiathèque du Pays Cordais
 & La Maison des Surréalistes
avec le soutien de
Communauté de Communes 4C
Bibliothèque Départementale
Ambassade Royale de Norvège
Municipalité de Cordes sur Ciel
Éditions Rafael de Surtis

L’Âne qui butine, La Maison de la Photo, Les Hommes sans Épaules, Revue Mange Monde, Maison de la Poésie du Pays de Quimperlé, Escuelle de Chevaliers, Festival de la Parole Poétique de Quimperlé, Editinter, maelstrÖm reEvolution, Maison du Danemark, Radio Libertaire, Radio CFM, Le Tarn Libre...
MÉDIATHÈQUE DU PAYS CORDAIS

©Valérie Schmitt


Performances poétiques. Pour clôturer ce 9e festival, une 
belle soirée, au Théâtre du Colombier, avec une carte blanche à Arthur Thimonnier, Françoise Pelherbe et Thomas Grison. Puis 20 mn avec Gauthiers Keyarts, Paul Sanda, et Xavier Dubois, qui
donneront une nouvelle version improvisée de Le vent, je suis Léo Ferré...
Enfin Les Anges du Bizarre,
en une formation électropoétique
improvisée : le FIPA invite Alain Subrebost, Bruno Geneste,
Thomas Déjeammes, Louis Bertholom, Paul Sanda... & la danse de Fabienne Larroque, pour une fête poétique sans limite...

Le jeu. 12 juillet, 21h 30 – Théâtre du Colombier





AU MUSEE CHARLES PORTAL

dans le cadre de l’opération du centenaire

24 octobre 2018 à 19heures


DEUIL & RECONSTRUCTION
L’association


« Société des Amis du Vieux Cordes » vous convie à la soirée avec projection du film de Alexandre Vigier Le fils de la brodeuse

et à la performance  Mélusine de retour à Cordes en 14-18   
avec la danseuse Fabienne Larroque, le tisserand Dan Dupont (Le Tuadou), une mise en scène de Jean-Louis Ferran sur un texte de Michel Bonnet 
Montage musical Raphaël Jonin    Robe créée par Sophie Marquis




Au 14ème siècle 
pour le premier centenaire de sa fondation après son incroyable développement Cordes a explosé remplissant ses rues de ses belles demeures gothiques où elle affiche le symbole de sa force : la sirène qui est au centre de la façade de la maison du Grand Ecuyer, Mélusine.






Mais les clercs, les hommes d'église, veillent, et ils vont remplacer les contes de Mélusine par les contes de Marie, « Notre-Dame »




















Lentement le peuple se réveille, la Liberté révolutionnaire se met debout pour entraîner à sa suite la République. Adieu Marie, bonjour Marianne !


Au secours Mélusine !







Pour tant à travers la catastrophe de 14-18, Cordes veut continuer de vivre, et Mélusine est revenue dans nos murs sous les traits bien vivants de la travailleuse, la brodeuse !!!





L'Histoire continue...Que va devenir Mélusine dans l'Europe et le monde d'aujourd'hui ?














L’atelier  le Rouge-Vie présente sa nouvelle exposition :

« Tout rouge ! ».





A cette occasion, Jérôme Cavailles, Laurent Fortier, Sophie Marquis et Françoise Segonds ont exploré ce thème pour vous faire découvrir de nouvelles œuvres du 8 au 23 décembre2018.
Lors du vernissage le vendredi 7 décembre à 18h30 nous aurons le plaisir d'écouter des improvisations du compositeur interprète Mark Céan et de découvrir la création textile de Sophie Marquis dansée par Fabienne Larroque.

Atelier le Rouge-Vie 10 rue Saint Michel, 81170 Cordes sur ciel

Renseignements Françoise Segonds 06 22 68 44 00



Ajouter une légende














La fée Mélusine accueillera le mois de janvier...


Cette rencontre ouvre un cycle de rendez-vous entre 2019 et 2022, date du 800ème anniversaire de la construction de Cordes.

coda norma et son équipe artistique choisissent d'inscrire leur démarche
dans la célébration de cet évènement. 

Le sujet central de la création forme "opéra" est la place de la femme au XIIIème siècle en Occitanie entre Orient et Occident, en la figure mythique de la Sirène "croqueuse de pomme" placée au centre de la façade de la Maison du Grand Ecuyer à Cordes sur Ciel.

"L'actualité de Mélusine au temps de Raymond VII"

Conférence contée et dansée par Véronique Gaumont, Fabienne Larroque, Michel Bonnet
et la participation de la plasticienne Sophie Marquis

 Maisonnette des contes et des légendes* "L'escalier délivré"à Salles.




jeudi 14 juin 2018

NUIT EUROPEENNE DES MUSEES A CORDES SUR CIEL 19 MAI 2018

Suite au Parcours Danse au Musée




Une création coda norma
  La corrida de l'oiseau

      
Du Musée d'Art Moderne et Contemporain

La corrida de l'oiseau
 Fabienne Larroque et Juan Jimena


                                        
La corrida de l'oiseau première partie


                                               au Musée Charles Portal





Avec Tarik, Gaspar, Pierrot


et retour au MAMC à 22h


où Paul Sanda a accueilli le public en lecture de textes d'André Breton, Constellations de Joan Miro

La corrida de l'oiseau deuxième partie
Le Bateau Miro de Tous les Voyages...Halle de Cordes sur Ciel

"Joan Miro notre ami chorégraphe stellaire(...)
Miro qui veille au grain et préserve toujours
La coquille de noix sur la vague des mers. "
André Verdet




"J'ai la conviction profonde d'une société meilleure que celle dans laquelle nous vivons en ce moment. J'ai foi en la culture collective future, où la sensibilité de chaque individu sera élargie.
On recréera des ateliers comme au moyen-âge. Quant à moi, mon désir a toujours été de travailler en équipe, fraternellement"
Joan Miro cité par André Verdet



photographies   Ludwig Raynal 

vendredi 23 mars 2018

PARCOURS DANSE AU MAMC de CORDES sur CIEL

 DANSER UN TABLEAU

L' œuvre choisie est un collage de Joan Miro (collection mamc) collage, gouache et encre sur papier-sans date- projet de couverture pour un livre d'André Verdet


                                                                       






Danse avec Fabienne Larroque










Arts plastiques avec Elodie Cortes






 Musée d'Art Moderne et Contemporain de Cordes sur Ciel,  Réseau Ecoles Cordes-Vaour,  Réseau Ecoles Salles-Monestié,  Collège Val Cérou

Le Parcours Danse au Musée est un programme Danse de l'Adda81

 Photographe Ludwig Raynal

  
"La toile idéale serait un poème mis en musique par un peintre " Joan Miro